La bière au miel et les vacances chez les Maasaï au Kenya

Les enfants masaï se lèvent tôt le 25 décembre et exhortent leurs parents à se dépêcher pour préparer le thé et préparer le petit-déjeuner afin d'ouvrir les cadeaux. Cela fait des mois qu'ils se préparent pour cette fête en faisant des cadeaux les uns aux autres; bijoux en perles, ceintures, sacs, calebasses, jouets et parures corporelles pour les enfants. Après l'ouverture actuelle, les clans se rassemblent pour le festin de viande rôtie, de pommes de terre et de bière au miel.

Les Maasaï sont un groupe pastoral de personnes vivant dans la magnifique vallée du Great Rift, au Kenya et en Tanzanie. Un peuple grand, fier et gracieux orné de vêtements et d'ornements colorés, les Masaï gardent toujours leurs traditions intactes – élevant du bétail et vivant de la terre à mesure que la modernisation change le monde qui les entoure. Ils sont connus pour être une culture ayant des liens étroits avec la communauté et la famille et qui aiment célébrer toutes les occasions de la manière la plus grande qui soit. ils ont donc naturellement adopté Noël dans leur culture comme une autre célébration merveilleuse et l'ont embrassé avec goût.

Dans les mois qui approchent de Noël, les Maasaï sont occupés à faire des cadeaux, à planifier des événements, à nettoyer tout ce qu’ils ont de mieux, à nettoyer les maisons, à réparer les terrains, à sortir les bijoux et à acheter de nouveaux kikoy, la version européenne d’un tissu shuka-maasai, porter. L'air est plein d'enthousiasme. Les abeilles adorent les acacias en fleurs et produisent le plus savoureux des miels du monde. Ce miel est ensuite utilisé pour produire de la bière au miel, une boisson des fêtes utilisée lors des fêtes maasaï.

Les Maasaï occupent la saison avec plusieurs harambees, une fête kenyane rappelant un mariage américain ou une fête de naissance avec cadeaux et argent. Le harambee a été présenté à l’origine par Jomo Kenyatta, le premier président du Kenya, dans le but de collecter des fonds pour la construction d’écoles. Au fil du temps, le harambee est devenu une tradition kenyane consistant à collecter des fonds et des cadeaux pour les mariages, les frais d’hôpital, les frais de scolarité et d’autres occasions. Les Maasaï ont adopté les coutumes du comté et les utilisent généreusement.

Quand vous vous réveillez le matin de Noël, pensez un instant au Maasai à l'autre bout du monde. Cuddling épuisé les enfants, tapotant les estomacs pleins de viande, somnolent de libation, et admirant leurs beaux cadeaux avec toute la famille.