Miel de tournesol et cholestérol

miel-tournesol-cholesterol

 
Combinez deux éléments avec des propriétés très bénéfiques pour votre santé, le miel et le tournesol, et vous obtiendrez un remèdre naturel et efficace pour baisser votre taux de mauvais cholestérol. Magnifique n’est-ce pas ? Explications.

Petit rappel sur le cholestérol

Pendant de nombreuses années les industriels nous ont gentiments inondés de publicités pour nous faire comprendre qu’il fallait à tout prix baisser notre cholestérol. Ce dernier serait notre ennemi numéro 1 et nuirait gravement à notre santé.

Mais il est maintenant révolu ce temps, il est connu de tous ou presque qu’il y a deux types de cholestérols : le bon et le mauvais. Bon je dois avouer que j’ai une façon un peu simpliste de vous expliquer la chose, mais c’est fait exprés ! C’est pour que tout le monde puisse comprendre.

Le bon cholestérol, est indispensable au bon fonctionnement de notre organisme. On peut en acquérir en consommant certains aliments spécifiques, et il est produit de toute manière par le foie. Donc pas besoin de faire une carte au trésor pour en trouver.

Le mauvais cholestérol, c’est celui qui est transporté de votre foie vers vos cellules. Désolé je vous avais dit que j’allais rester assez simple dans ma manière de vous expliquer les choses. Pour faire simple, cela peut vous boucher les artères petit à petit et donc entraîner un AVS ou d’autres maladies vasculaires.

Pour les différencier, les savants fous chercheurs ont nommés plus simplement ces 2 cholestérols.

  • Notre pote, le bon cholestérol se nomme le HDL-cholestérol. C’est un truc anglais qui veut dire High Density Lipoproteins.
  • Le voyou, c’est le LDL-cholestérol. C’est aussi en anglais : Low Density Lipoproteins.

Qu’est-ce qui va se passer si j’ai un taux de LDL-cholestérol élevé ?

Bon, on ne va pas s’épiloguer non plus là-dessus, mais il n’y a rien de bon à avoir cela. Le LDL-cholestérol, en grande quantité, va se déposer sur le coeur. Les deux ne peuvent pas se blairer ! Normal quand on sait que ce LDL obstrue les artères du coeur quand il s’y dépose.

Vous savez ce que cela va entraîner ? Il y aura moins de sang pour votre muscle cardiaque. Pas bon signe me direz-vous. Au final, tout ce processus lié à un cholestérol élevé va entrainer des accidents cardiaques et d’autres maladies vasculaires.

Certains accidents, comme l’AVC, peuvent entraîner la mort immédiate. Il n’est donc pas utile de vous rappeler que de s’en prémunir est une nécessité.

Comment savoir si j’ai un taux de LDL-cholestérol élevé ?

En faisant un test tout simplement. Il en existe dans les pharmacies à plus de 10-15€ en moyenne. Sinon, et c’est le mieux je pense, allez chez votre médecin pour en parler. Il vous fera passer une batterie de test pour faire l’état des lieux de votre santé.

Comment me prémunir d’un cholestérol élevé ?

C’est le sujet de l’article justement. Bien que le meilleur remède pour éviter cela soit une alimentation saine, contrôlée et équilibrée, le miel de tournesol est un allié redoutable pour lutter contre ce fléau.

On peut même parler de compagnon de route quand on sait tout le bien qu’il peut vous procurer. En effet, le tournesol (les graines plus précisément) sont riches en acides gras saturés. Ce sont des graisses qui vont aider à faire baisser ce voyou de LDL.

Mais c’est pas tout ! Vous connaissez le phytostérol ? Sérieux c’est quoi ce délire qu’ont les « scientifiques à blouses blanches » à donner des noms bizarres à tout ce qu’ils trouvent ? Enfin bref, le phytostérol c’est une molécule végétale. Quand vous en avalez, elles vont remplacer les cellules de mauvais cholestérol. Du coup, la LDL sera expulsé au fin fond de vos WC. Et oui, il sera évacué lors de vos selles car remplacé par le phytostérol. Bon appétit et merci aux graines de tournesol.

Du coup je vous conseille dans tous les cas de consommer à une fréquence régulière le miel de tournesol, cela vous permettra de baisser votre mauvais cholestérol. Et ceci, que votre taux soit élevé ou pas.

PS : Je vais lâcher un petit coup de gueule. Est-ce que vous ne trouvez pas chez certains un comportement assez shcyzophrène ou bipolaire ? Peut-être que mes connaissances sont trop limitées pour comprendre, en tout cas je n’arrive pas à saisir le délire de beurre pour baisser le mauvais cholestérol.

A la base, le beurre est un aliment aliment hypo-cholestérolémiant, ce qui veut dire qu’il favorise clairement la montée du mauvais cholestérol (le fameux LDL-cholestérol). Et qu’est-ce qu’on trouve dans le commerce ? Des beurres qui se disent anti-cholestérol ! Heureseument que le beurre ne parle pas, sinon il vous dirait clairement qu’on vous roule dans la farine !

Être « anti » quelque chose, consiste à le combattre. Par exemple, si je suis anti-imbécile, je vai combattre ces énargumènes pour en réduire le nombre. Or ces beurres augmentent bien notre cholestérol, alors pourquoi « anti-cholestérol » ? C’est de l’enfumage tout simplement.

Les commerciaux de ces sociétés ont eu la briante idée d’y insérer des ingrédients qui font baisser le cholestérol comme des ingrédients issus du tournesol justement. Mais au final, votre taux de cholestérol augmentera quand même. Alors on ne peut pas parler d’anti-cholestérol.

Mais juste pour le principe, ça n’est pas un peu contradictoire un beurre anti-cholestérol ? A quand la cigarette anti-nicotine ? Si au moins c’était vrai, on ne dirait rien.

Miel de tournesol et cholestérol
5 (100%) 5 votes