Miel de colza

16,99

Un miel qui fait polémique depuis de nombreuses années et qui se cache souvent sous d’autres appellations : « Miel de printemps », « Miel toutes fleurs » et bien d’autres.

Catégorie :

Description

Bien que ce miel soit la source de nombreux désaccords et conflits, je tiens quand même à vous le présenter. Comme j’aime le faire, je vous présente en premiers lieux le produit en lui même, pour ensuite terminer avec la source de ce miel : le colza.

La rencontre du miel de colza avec différents sens

Le miel de colza est un miel monofloral, bien que son appellation soit souvent camouflée en miel polyflorau. Il a plutôt une texture douce, très agréable et accompagné de granulations fines. C’est un peu le miel que l’on a dans l’imaginaire collectif.

Attention toutefois, d’un point de vue de la couleur, le miel de colza peut se présenter de différente façons selon son stade de cristallisation. Sa couleur variant entre le gris clair et le blanc paille.

A son origine, le miel de colza a une odeur assez spécifique qui ne plaîra pas à tous. En effet, une odeur de chou s’en dégage rappellant ainsi directement celle du colza lui même. Malheureusement, les modifications ADN ont fait leur travail pour supprimer cette caractéristique. Vous trouverez donc des miels de colza modifiés génétiquement qui n’ont plus cette senteur, pour désormais se rapprocher de l’odeur d’un beurre frais.

Le goût de ce miel est légèrement aromatisé, on le qualifierait bien d’assez sucré. Bien que, vous le savez, l’index glycémique du sucre est faible. On ne parle pas ici de cela, mais plutôt de goût. Ce dernier n’étant ni amer, ni acide.

Bienfaits du miel de colza

Etant particulièrement concentré en glucose, le miel de colza est avant tout utilisé comme étant un énergisant supérieur à la moyenne. Il est idéal pour les sportifs et les personnes en besoins énergétiques. Voici un listing de certains de ses bienfaits :

– Excellent énergisant

– Aide à lutter contre les rhumatismes

– Lutte également contre le mauvais cholestérol

– Aide à éliminer les hémorroïdes

– Excellent allié contre les problèmes cardio-vasculaires

– Facilite le transit intestinal

– Soulage les brûlures d’estomac

La récolte du miel de colza

Le colza fleurit durant la saison du Printemps. Bien que les saisons veulent de mois en moins dire quelque chose, on parle de floraison sur les mois de d’Avril à Mai. Elle peut se prolonger sur plusieurs semaines.

La récolte du miel de colza a donc lieue généralement au mois de Mai, avant que les fleurs ne commencent à défleurir. Evitant ainsi une cristallisation précoce.

De manière générale, on considère que les récoltes de miels de colza sont assez abondante et se font de manière régulière. Notez cependant que cela dépend de nombreux critères comme les conditions climatiques, la terre et donc la qualité du nectar récolté.

La France présente énormément de champs de colza,  du Nord au Surd. De la Normandie au Sud-Ouest, en passant par la région lyonnaise et le bassin méditerranéen. On a de la chance en France d’avoir

Le miel de colza : pesticides et fermentation

Si je décide d’accorder une section particulière à ces deux éléments qui sont la fermentation du miel et les pesticides, c’est que ce miel est décrié de par ces deux critères.

La teneur en haut est trés élevée chez le miel de colza, cela est en partie dû à sa période de production : le printemps. Cette saison étant assez imprévisible de par ses périodes très pluvieuses, l’eau s’invite donc inévitablement au sein des fleurs. Et donc logiquement se retrouve au coeur de nos miels.

La qualité du travail de l’apiculteur aura une incidence directe sur le taux d’humidité du miel. Si ce dernier fait le nécessaire pour que son matériel et son local soit le plus sec possible, l’incidence sur le miel sera limitée.

Le rapport entre l’humidité ? Le miel fermente à cause de l’eau qu’il contient. L’eau et le miel mélangés sur le long terme ne font pas bon ménage. Ca n’est pas du tout en contradiction avec l’existence de la fameuse boisson au miel et à l’eau. Car avec cette recette, il ne s’agit pas de laisser les deux ingrédients vivrent en coloc’. Mais bien de consommer directement la boisson.

Sans rentrer dans des détails un peu techniques et pénibles, le miel doit avoir un taux d’humidité de moins de 18% pour ne pas fermenter. Mais le miel de colza fermente même à 17%, c’est donc un exception assez complexe à cerner. Pour limiter cela, il convient de le stocker à des température plus élevée que la normale.

D’un point de vue des pesticides, on sait aujourd’hui que le miel de colza sera de meilleure qualité si les abeilles ne sont pas confrontées aux antibiotiques et tout autres produits non naturels.

Vous le savez peut-être, la fleur de colza est beaucoup traitée aux produits phytosanitaires. Il y a donc une certaines méfiance vis à vis de cela, mais pas seulement. La consommation de l’huile de colza fait aussi débat, mais aussi la structure même du miel de colza.

Quand on parle de produits phytosanitaires, on parle entre autres de pesticides. Les lobbyistes disent que c’est pour améliorer un certains nombre de points dont notamment le fait de pouvoir plus produire, mieux produire. Dans la réalité les choses sont tout à fait différentes, les ravages sur les cultures de ces produits ne sont même plus à présenter tellement ils sont nombreux.

 

 

Miel de colza
5 (100%) 5 votes

Caractéristiques

Texture / Consistance : Le plus souvent liquide mais durcit rapidement, doux et granulations fines.

Goût : Légèrement aromatisé

Couleur : Gris clair à blanc paille.

Origine florale : Colza

Cristallisation : Cristallisation rapide

Miel de colza
5 (100%) 5 votes

Utilisation

Le miel de colza est idéalement utilisé dans des cures pour les sportifs, mais pas seulement. Ses bienfaits étant nombreux, il est souvent mélangé à d’autres miels pour les rendre plus liquide.

Miel de colza
5 (100%) 5 votes