Miel de bruyère de France

6,00

Pot de 250g

La bruyère est une plante de plusieurs espèces de la famille des éricacées. Elle pousse dans les sols riche en silice et on le retrouve en Europe et en Afrique du Nord.

La bruyère, de par son nom botanique Calluna vulgaris, est la seule espèce du genre Calluna dans la famille des Éricacées.  Le nom Calluna, vient du grec kallunein, qui signifie « embellir, balayer », car traditionnellement ces plantes étaient utilisées pour fabriquer des balais.

Catégorie :

Description

C’est un arbuste vivace à croissance basse qui peut atteindre 20 à 50 centimètres de haut, sur des sols secs et acides, dans des zones ouvertes et ensoleillées et à l’ombre modérée.

Il existe d’autres espèces de plantes appelées bruyères : la Calluna vulgaris qui signifie calluna commune, bruyère commune, alias lingue. Elle possède de petites feuilles d’écailles (moins de 2-3 mm de long) portées en paires opposées et décussées. Elle fleurit à la fin de l’été et ses fleurs sont généralement mauves, parfois blanches. Et l’Erica spp qui donne également un miel très apprécié. Ses feuilles sont plus grandes et disposées en formes verticales de 3, 4 ou 5.

La différence entre elles est que les ericacées fleurissent au printemps et la bruyère en fin d’été.  C’est les dernières fleurs que les abeilles trouvent à butiner pour produire leur miel.

C’est une plante aux propriétés antiseptiques, dépuratives et diurétiques. Elle est reconnue pour ses vertues protectrices permettant de lutter contre les effets néfastes des agents étrangers dans l’organisme.

Le miel issu des plantes de bruyère est le miel de bruyère.

Origine du miel

Le miel de bruyère est un miel monofloral issu des sources florales des bruyères. Les abeilles butinent cette plante dans les régions montagneuses et dans les Pyrénées où la verdure est à l’état naturel et où les bruyères poussent naturellement à la dernière saison.

La récolte du miel de bruyère se fait entre juillet et septembre en fonction de l’altitude où il est récolté. La floraison de la bruyère se fait en hiver jusqu’au printemps.

Le miel de bruyère est considéré comme un miel rare car le processus d’extraction est assez laborieux et nécessite une machine spéciale et des méthodes spéciales.

La consistance épaisse du miel de bruyère rend également l’extraction du miel extrêmement difficile. Les ruchers doivent être équipés d’un matériel spécial pour cette tâche ; ils peuvent utiliser soit des détacheurs de miel, soit des aiguilles spéciales en plastique appelées perforextracteurs pour extraire le miel, puis utiliser des essoreuses à miel tangentielles qui liquéfient temporairement le miel afin qu’il puisse être filé correctement.

Le reste du processus de production du miel est également quelque peu compliqué. Le miel de bruyère contient plus d’eau que tout autre type de miel, à l’exception du miel de trèfle. La teneur en eau de chacune de ces variétés est d’environ 23 %; c’est pourquoi il doit être liquéfié et testé après le pressage. Ce travail peut être difficile et laborieux, mais le miel en vaut la peine.

Caractéristiques du miel

Le miel de bruyère est caractérisé par une couleur d’ambre foncé, pas plus clair que le caramel et souvent de teinte rouge ou orange, une odeur très prononcée aux notes florales, un goût intense avec des pointes d’amertume et des saveurs fruitées aux notes caramélisées. Il a un arôme piquant qui combine des senteurs fruitées et boisées, avec un goût fort mais légèrement sucré et un arrière-goût piquant. Il est catégorisé parmi les miels de caractère car c’est un miel fort de par ses caractéristiques.

Ces caractéristiques ne permettent pas de l’utiliser en tant que tel comme une alternative au sucre. Le miel de bruyère est une de ces nectars que l’on déteste ou qu’on adore.

Le miel de bruyère est de consistance épaisse voir sirupeuse et à la particularité d’avoir l’aspect de la gelée au repos, et liquide après qu’on l’ait remué.

Le miel de bruyère est un miel à la texture opaque et cristallise lentement en prenant une texture gélatineuse avant de se solidifier en faisant de gros cristaux.

Bienfaits du miel

Tout miel cru et non filtré présente une multitude de bienfaits pour la santé, et notre miel de bruyère figure en bonne place sur la liste Car il est cru.

Le miel de bruyère est un miel aux vertues médicinales puissantes. On estime qu’il fait concurrence avec le miel de manuka dans le domaine thérapeutique.

Il est particulièrement précieux en raison de ses propriétés antioxydantes. Le miel de bruyère est la variété de miel européenne qui présente les plus hauts niveaux d’acides phénoliques, connus pour prévenir les dommages cellulaires qui peuvent être causés par les radicaux libres dans le corps. Cette activité peut aider à lutter contre des maladies et des affections aussi graves que les maladies cardiaques et le cancer.

Le miel de bruyère est également très efficace comme agent antibactérien et antimicrobien, que l’on croit encore supérieur que le miel de Manuka, réputé pour traiter les infections bactériennes graves aisi que les blessures et les infections.

Parmi d’autres de ses bienfaits, on note que :

C’est un anti infectieux. Le miel de bruyère soigne les infections et est considéré plus efficace que la plupart des autres miels pour traiter les infections. Il élimine efficacement les souches de bactéries principalement les staphylocoques.

C’est un puissant antibactérien. Le miel de bruyère possède une forte teneur en peroxyde d’hydrogène, ce qui lui confère ses propriétés antimicrobiennes et antibactériennes permettant de guérir les blessures et plaies rapidement.

Il permet également de lutter contre les douleurs articulaires, contre l’asthénie, la cystite ( inflammation de la vessie, le plus souvent causée par une infection bactérienne) ainsi que les autres infections des voies urinaires.

Il contribue à traiter l’anémie en apportant les éléments nutritifs dont le sang a besoin pour la production des globules rouges.

La grande quantité d’antioxydants du miel de bruyère aide à éliminer les radicaux libres produits à la suite de réactions métaboliques et d’interactions avec la pollution externe. L’élimination de ces radicaux libres prévient le vieillissement et améliore également l’état de santé général.

Utilisation du miel

En raison de ses caractéristiques,  le miel de bruyère ne peut être utilisé comme un miel classique. Il est idéal de le consommer à jeun pour bénéficier de ses bienfaits ou faire un mélange avec de l’eau tiède et consommer comme une boisson .

Cependant, le goût intense du miel de bruyère fait que ce miel est fréquemment utilisé dans une certaine variété de préparation. Il permet de l’employer en association avec de la crème glacée, ou du yaourt grec et du café noir fort. Il peut également être servi avec du jambon, du poulet ou de l’agneau.

Il est également idéalement utilisé en boulangerie dans la préparation du pain et même en pâtisseries dans certains gâteaux.

Précaution d’emploi

Le miel de bruyère pur qui n’a subi aucune manipulation contient une certaine quantité de pollen pouvant aller jusqu’à 45% donc on note la présence de spores de botulisme, qui sont nuisibles à la santé.

Les effets secondaires de l’ingestion de botulisme comprennent des nausées, des vomissements, des crampes abdominales ou des difficultés respiratoires.

Selon les experts, le miel ne doit pas être donné aux nourrissons de moins d’un an en raison du risque de botulisme.

Il n’est pas recommandé également pour les patients souffrant de malabsorption au fructose ou d’allergies quelconque au pollen ou aux produits de la ruche.

Contactez votre médecin traitant immédiatement si des symptômes d’allergies apparaissent après consommation.