Miel de metcalfa

Avec sa senteur fruitée qui apaise, le miel de metcalfa a une saveur qui dure en bouche et est acidulée.

Catégories : ,

Description

Le miel de metcalfa vient à la base d’une production en Amérique par le Metcalfa pruinosa qui est un petit insecte à ailes. Il est désormais présent en France sur le pourtour méditerranéen. L’insecte produit un miellat qui est récolté par les abeilles, un procédé qui rappelle directement le miel de forêt.

Bienfaits du miel de metcalfa

Ce miel fait partie d’un groupement de miel appelés les miellats. Originaire de la sécrétion de pucerons et d’autres insectes, il est riche en oligot-éléments.

Ce qui lui permet de vous aider à lutter efficacement contre les états de fatigue. Mais aussi pour les différentes anémies pouvant subvenir à différents moments ou durant toute votre vie pour certain(e)s d’entre nous.

L’apport en sel minéraux de ce miel de miellat joue un rôle majeur dans les vertus le composant. Il permet donc également de lutter contre l’asthénie.

Ce type de miel dit de « miellat » et sécrété par des pucerons s’oppose directement au miel de nectar qui lui est produit par les fleurs. Il est donc naturellement plus riche en antioxydants.

Présentation du miel de metcalfa

Le miel est récolté entre Juillet et Août de manière trés abondante. L’arrivée de ce miel en France est en réalité un accident. L’insecte producteur du miellat s’est introduit en France en venant tout droit d’Italie. Dans les années 80, l’insecte à l’origine de ce miel a commencé à coloniser la France pour assurer ensuite une certaine présence.

Sa récolte est donc très abondante et régulière, vous n’aurez donc aucun mal à trouver du miel de metcalfa sur le marché. Il est produit en région PACA et Languedoc-Roussillon dans le Sud de la France.

Le Metcalfa pruinosa est massacré

Cet insecte, qui participe dans les fondements de la production du miel de metcalfa et qui porte d’ailleurs son nom, est volontairement tué par les agriculteurs.

Bien qu’aujourd’hui il n’y ait aucun difficulté à trouver du miel de metcalfa, la donne pourrait s’inverser si cet insecte venait à disparaître.

Les agriculteurs détestent cet insecte car il dévaste leurs champs. Il provoque de sérieux dégats aux cultures, ce qui entraîne un comportement défensif chez nos agriculteurs. Bien que certains visent à limiter leurs expansion, les plus virulents d’entre eux font disparaître totalement cet insecte au sein de leur récolte de manière radicale. A coups d’insecticides et de produits dangereux, vous imaginez bien.

L’INRA, qu’on salue au passage (…), a introduit dans les récoltes un prédateur afin que l’expansion de l’insecte soit plus contrôlée et naturelle.

Les qualités gustatives du miel de metcalfa

Comme cité précédemment, ce miel dure longtemps en bouche. D’une saveur onctueuse, il est cependant assez puissant. Notez tout de même qu’il n’est pas du tout amer et très peu sucré en terme de saveurs.

On retrouvera ce miel d’une couleur plutôt marron, ambrée foncé jusqu’à noire. Sa couleur variant dans le temps et également en fonction des récoltes et saisons.

Sa cristallisation est très longue à se mettre en place. Elle se manifeste par une transformation plus visqueuse qui n’empêchera aucunement sa consommation.

N’oubliez pas qu’il faut absolument éviter de faire chauffer le miel à de hautes températures qui lui feraient perdre toutes ses vertus. J’ai apprit récemment que certaines personnes utilisent le four à micro-onde pour le réchauffement et la décristalisation. Évitez le four à micro-ondes, pour toutes les utilisations. Il fait tout simplement disparaître tous les bienfaits de votre produit.

Conserver le miel de metcalfa

Il convient comme tous les miels de le conserver dans un endroit sec et pas humide pour éviter sa fermentation. Veillez à le conserver à des températures autour de 20°C et à ce qu’il n’y ait pas de fortes chaleurs. Sous peine de perdre toutes ses vertus.

 

 

Miel de metcalfa
5 (100%) 3 votes