Miel de sarriette

Les sarriettes sont aussi des plantes mellifères qui attirent nos abeilles butineuses qui utilisent le nectar aromatique de ses fleurs pour nous produire un miel exceptionnel.

Nous vous invitons à un voyage gustatif avec notre délicieux miel de sarriette cru.

Catégorie :

Description

Les sarriettes de leur nom botanique satureja sont des plante aromatiques de la famille des lamiacées. Il existe plusieurs espèces de sarriette dont deux principales : la sarriette commune ou des jardins (nom botanique: satureja hortensis) et la sarriette vivace ou des montagnes (nom botanique: satureja montana).

Encore appelés poivre d’âne ou poivrette, ces espèces de sarriette sont utilisées depuis l’antiquité en cuisine comme condiments pour assaisonner les aliments mais également en phytothérapie pour leurs propriétés digestives, stimulantes, antiseptiques et antiputrides ( c’est à dire empêche la putréfaction).

Les sarriettes poussent dans les régions méditerranéennes où le temps est ensoleillé et sur des sols riches en calcaires et bien drainés. On les retrouve principalement en Europe, en Afrique du nord et dans le Proche-Orient.

Origine du miel

Notre miel de sarriette est un miel monofloral du sud de la France issu en majorité des sources florales des plantes de sarriettes et en minorité de d’autres fleurs que les abeilles butinent.

La floraison des sarriettes se fait entre la deuxième moitié du mois d’août et début septembre soit à la fin de l’été jusqu’au début de l’automne. Le miel ainsi produit se récolte, si les conditions sont bonnes,  à partir de la fin de l’été.

Le miel de sarriette est classé parmi les miels rares car il dépend des conditions climatiques pour espérer obtenir un bon miel de sarriette. La sarriette est très sensible à la sécheresse qui est pourtant courant en été dans l’environnement où elle se développe et elle nécessite des conditions météorologiques adéquates comme la pluie, le soleil, les orages, un temps frais pour sa floraison. Et sans une floraison importante, on ne peut obtenir un miel monofloral de cette plante.

Caractéristiques du miel

Le miel de sarriette est d’une couleur blond d’où vous noterez des reflets verdâtres. Il est très aromatisé comme la source florale d’où il provient et possède une odeur forte aux notes poivrées et un arôme légèrement piquant. Il a un goût agréable en bouche avec ses saveurs fruitées et sa texture est onctueuse presque crémeuse, facilitant sa manipulation à l’emploi.

Le miel de sarriette cristallise très lentement et se manifeste par la présence de gros grains réguliers et un changement de couleur qui vire au jaune ambré. Ceci n’entache en rien les caractéristiques intrinsèques du miel. Il suffit de le passer au bain-marie pour qu’il retrouve toute sa fluidité.

Malgré qu’on prête des pouvoirs aphrodisiaques à la sarriette, il n’est pas à noter que le miel comporte cette propriété. D’où le consommer régulièrement, ne devrait pas vous inquiéter.

Bienfaits du miel

Le miel de sarriette est un miel riche en vertues. Comme tout miel monofloral, il porte les propriétés spécifiques à la plante d’où il est issu et les miels propriétés générales de tous miels.

Il est principalement reconnu pour ses propriétés antalgiques permettant de réduire les douleurs de tout type.

Il est une source d’antioxydants qui permet de neutraliser les radicaux libres dans l’organisme et de prévenir leurs effets néfastes sur l’organisme comme le vieillissement cutané et également de prévenir l’apparition des maladies cardiovasculaires et des accidents vasculaires.

C’est un antibactérien et un anti-inflammatoire  car il permet de nettoyer la flore intestinale et l’estomac et de les débarrasser des virus et bactéries. Ces propriétés lui confèrent le pouvoir de traiter et de prévenir contre certaines maladies gastro-intestinales et les ulcères gastriques.

Son action antibactérienne empêcherait les bactéries de se fixer et de se multiplier et contribue à lutter efficacement contre la grippe, la toux, l’angine, les infections des voies respiratoires.

C’est un antihyperglycémiant et peut-être une solution alternative au sucre recommandé par les diététiciens aux personnes souffrant du diabète ou à toute personne suivant un régime car il n’est pas que composé de sucre, mais aussi de d’autres nutriments essentiels à l’organisme.

Il contribue dans la lutte contre les problèmes corporels et son action anti-inflammatoire est un atout permettant de soigner les plaies, les brûlures, l’eczéma…

Il sert également à réduire le stress, renforcer le système immunitaire et à lutter contre les fatigues.

Utilisation du miel

Le miel de sarriette est très apprécié en cuisine pour ses saveurs aromatiques qu’il intègre dans les plats.

Il peut être consommer de toutes les manières,  cru ou en association à d’autres aliments en repas, en desserts ou en vinaigrette.

Il est recommandé d’en prendre une cuillerée à jeun le matin avant tout repas pour bénéficier de ses bienfaits et une cuillerée le soir avant le coucher pour faciliter la digestion.

Il est consommable au petit-déjeuner pour tartiner vos biscottes ou pancake, ou crêpes….mais également pour sucrer votre café ou votre thé.

Précaution d’emploi

Il est recommandé que les personnes souffrant d’allergies au produit de la ruche, évitent d’en consommer. Également les personnes qui souffrent d’allergie au pollen.

Il est déterminé que tous les types de miel peuvent être à l’origine du botulisme chez l’enfant. C’est une maladie rare causée par l’ingestion de spores provenant de la bactérie Clostridium botulinum.

Ceci est dû par le fait que la flore microbienne intestinale d’un enfant de moins d’un an est immature. Elle ne lui permet pas de digérer rapidement ces spores pour empêcher leur fixation et leur multiplication. Cette multiplication dans l’intestin favorise la production d’une neurotoxine qui cause divers symptômes pouvant aller jusqu’à la mort de l’enfant.

Notre miel de sarriette est un miel brut et est un produit naturel qui n’a pas subi de manipulation. Donc on ne peut assurer leur destruction et ne prévient donc pas les cas de botulisme infantile.

À noter que même le filtrage et le chauffage n’éliminent les spores présents dans le miel car il faudrait une forte température qui détruirait toutes les propriétés du miel pour y arriver.

C’est pour cela il est recommandé de ne pas donner du miel aux nourrissons de moins d’un an.