Miels

Qu’est-ce que le miel ?

Le miel est une substance liquide fabriquée par les abeilles. A l’origine, le miel est du nectar que les abeilles vont s’échanger de bouches en bouches jusqu’à ce que ce dernier en devienne du miel. Une fois les échanges terminés entre les abeilles, le miel est séchés au sein des alvéoles de la ruche.

Ce met peut être consommé de manière brute, mais peut aussi être un supplément et ajouté en guise d’aissaisonnement à un plat. Sur une salade composée, une tartine ou dans un verre d’eau; le miel se marrie avec la plupart des aliments. Il est même utilisé comme base pour la confection de certains plats comme le poulet au miel, ou encore certains gateaux.

Sachez également que le miel est utilisé à des fins médicinales. Comme vous le verrez plus bas, ce produit issu de la ruche présente de nombreux bienfaits en terme de cicatrisation et de nombreux autres au niveau de la santé.

Le miel, étant à la base une substance liquide, peut devenir solide par le procédé de cristallisation. Ce procédé n’est en rien néfaste pour la qualité du miel ni pour la santé des personnes le consommant. Tous les miels finissent par cristalliser à un moment. Si le votre n’a pas cristallisé alors que vous l’avez depuis longtemps, posez vous des questions ! En effet, certains « miels » commercialisés ne sont en réalité qu’un mélange de substances.

Malheureusement, la Chine est réputée pour ses miels de mauvaise qualité. Beaucoup de produit provenant de ce pays sont composés de sucres ajoutés, certaines personnes faisant même manger du sucre aux abeilles.

Découvrez les bienfaits du miel

Pour vous permettre d’en savoir plus sur les bienfaits du miel sur la santé, je vous ai préparé une rubrique dédiée sur ce même site internet : Miel & Santé. Il y a tellement à dire sur les apports sur la santé du miel que je me suis dis qu’il fallait mieux y consacrer une rubrique entière que de vous assommer ici avec une longue liste de bienfaits. En plus de cela, le nombre est tellement grand que la liste ne pourrait qu’être incomplète.

Il faut savoir que chaque miel a en plus de cela son propre bienfait en fonction de sa provenance et de sa qualité. Un miel de tournesol n’aura pas les même bienfaits qu’un miel d’acacia. La fleur butinée par les abeilles n’étant pas la même, les apports ne seront logiquement pas les même. Bien qu’il y ait une base sur laquelle tous les miels ont un point commun d’un point de vue apport à la santé.

Comment choisir son miel ?

La première chose à prendre en compte pour choisir votre miel est la suivante : pourquoi voulez-vous acheter du miel ? Les réponses à cette questions peuvent être nombreuses et mérite qu’on y attire notre attention. Le premier critère pour choisir votre miel est donc celui de votre intention d’achat. Vous pouvez vouloir acheter du miel pour les raisons suivantes :

– Pour faire un cadeau : Dans ce cas là, il faut que vous sachiez si la personne s’y connaît déjà en miel. Si c’est le cas vous saurez quoi acheter. Dans le cas contraire, votre choix devra se porter sur des miels réputés qualitatifs, encore plus si c’est pour un cadeau de mariage. Les apiculteurs locaux de votre régions pourront parfaitement vous conseiller pour cela.

– Pour votre propore plaisir : Si vous souhaitez vous faire plaisir, choisissez le miel en fonction de vos goûts. Si vous ne vous y connaissez pas, laissez vous porter par nos suggestions présentes sur ce site. Vous pouvez consulter la liste de l’ensemble des miels existant ci-dessus. Sur chaque fiche produit, je fais tout ce qui est en mon pouvoir pour vous transmettre au mieux l’émotion et le goût transmis par les différents miels.

– Pour ses vertus médicinales : Si vous achetez un miel pour vous soigner, il conviendra de choisir son miel en fonction de votre pathologie. Si vous souhaitez par exemple baisse votre taux de mauvais cholestérol, optez pour le miel de tournesol. Si c’est pour la toux et l’arrivée de grands froids, votre allié sera le miel d’eucalyptus. Et ainsi desuite. Pour trouve le miel le plus adapté à votre demande, je vous invite à taper dans la barre de recherche le problème que vous avez. Dans les résultats de recherche apparaîtront les miels qui vous conviendront.

– Pour découvrir le miel : Certaines personnes ne connaissent pas encore le miel. Dans ce cas là il peut être très bien de leur faire goûter des « Pack découverte ». C’est en fait un assemblage de plusieurs miels de petites quantité pour que la personne puissent en goûter des différents et se faire une idée des différents goûts existant.

Une fois que vous aurez les idées plus claires concernant votre intention d’achat, il conviendra de passer au deuxième critère sur lequel vous baser : celui de la qualité du produit. Il sera toujours préférable de connaître un apiculteur personnellement pour pouvoir lui faire confiance sur la qualité de ses produits. Le soucis étant que tous les apiculteurs n’ont pas forcément les miels que l’on recherche. Et rien ne dit qu’il ne vous carottera pas non plus. Attention à qui vous faîtes confiance.

Pour se faire une idée sur la qualité de certains produits, n’hésitez pas à questionner le vendeur pour savoir si il a effectué des analyses sur son miel. Ca n’est pas obligatoire mais cela peut vous donne rune idée du sérieux du vendeur et de la qualité de ses produits. Plus un miel sera concentré en fleurs, mieux ce sera.

Je vous conseille de proscrire les miels des grandes surfaces, bien que certains proviennent d’artisans locaux et sont de bonnes qualités. Autant ne pas prendre de risque. C’est en tout cas comme cela que je fais, à vous de faire votre choix maintenant.

Cuisiner avec du miel

Les possibilités en terme de cuisine avec du miel sont extrêmement nombreuses. La thématique est tellement vaste que j’ai décidé d’en faire une catégorie à part entière : Miel & Cuisine.

Ce qui est le plus connu sur le miel concernant son aspect culinaire est qu’il est un édulcorant naturel. Un édulcorant c’est tout simplement un aliment sucré, et comme je vous l’ai dit le miel a un fort pouvoir sucrant mais a un index glycémique très faible ! Un de ses nombreux avantages qui permet de l’utiliser dans nos thés, cafés, sur les tartines et dans bien d’autres circonstances.

Je vais vous faire un court listing ci-dessous d’idées culinaire se servant du miel comme base ou en ajout. Et oui le miel on en fait ce que l’on veut, et beaucoup en ont même fait leur business (ce sera le sujet d’un article dédié) :

– La sauce miel-moutarde : Un mélange improbable, en même temps c’est la mode de faire des choses peu communes. Et avec le cosmopolitanisme qui se développe en France, on accueille chez nous des cuisines des 4 coins du monde. Le mélange sucré-salé est connu pour venir des pays d’Asie, et il faut dire que cette sauce en vaut le détour. Allez voir sa recette et essayez la, c’est très simple.

– Le panini chèvre-miel : Qui n’a jamais goûté cela ? Seulement les plus âgés d’entre-nous ne connaissent pas ce sandwich et je leur fais un petit coucou. C’est l’occasion justement de le découvrir. Pour ma part j’ai goûté pour la première fois à ce snack dans un fast-food, est-ce que c’était du vrai miel ou pas ? Ne me faîtes pas culpabiliser. En tout cas, l’idée est bonne, voire excellente.

– L’eau et le miel : C’est en fait la base quand on parle de miel et de cuisine. L’eau et le miel ne doivent pas être mélangés à long terme, sans quoi votre miel va fermenter. Mais pour une boisson pour retrouver du tonus, c’est le top !

Il existe des milliers d’autres recettes de cuisine à base ou contenant du miel, les plus curieux d’entre-vous sont invités à se rendre dans la rubrique dédiée !

Contre-indication

Les contre-indications en terme de miel sont très peu nombreuses étant donné qu’il s’agit d’un ingrédient riche en bienfait et totalement naturel. Il est cependant dangeureux de donner du miel à un enfant en bas-âge. J’ai entendu des spécialistes parler de 2 ans, et beaucoup d’autres parler de 1 an. Par précaution, je vous recommanderais de ne pas donner de miel à un enfant de moins de deux ans.

Pourquoi ? Cela peut entraîner chez le botulisme infantile. C’est une maladie infectieuse des intestins qui y produit un poison. Bien que cela soit une maladie rare, il faut toujours de méfier des choses qui n’arrivent qu’aux autres. Car un jour, c’est à nous que cela arrivera et on ne pourra pas dire que l’on était pas prévenu. Il vaut mieux prévenir que soigner comme dirait l’autre.

L’excés de miel est aussi contre indiqué pour tous. Ne vous enfilez pas un pot de 500g d’un coup, quel intérêt de faire cela ? En plus d’être du gaspillage, vous savez très bien que tous les excès ne sont jamais bon. Même l’eau, prise en très grande quantité, peut s’avérer très dangeureuse. Tout excès est donc à proscrire.

Evitez également les miels fermentés. Bien que je j’ai encore trouvé aucune preuve pour sa dangeureusité pour l’homme, cela l’est pour les abeilles. Par analogie on va quand même éviter de se faire du mal. Et pouis si le miel fermenté est interdit à la vente depuis les années 70, je pense que ça n’est pas dû au hasard.

Un mot sur les abeilles

Ca n’est aujourd’hui un secret pour personne, les abeilles sont en voie d’instinction. A cause de qui ? Vous le savez très bien, c’est de notre faute. L’un de moi l’idée de tomber dans le délire de la culpabilisation, mais je ne souhaite pas non faire part de ceux qui sont dans le fatalisme.

Qu’est-ce que nous pouvons faire pour sauver ces abeilles ? Parrainer des ruches par exemple, acheter local, acheter bio. Bien que le Bio soit un vrai débat au sein de la communauté apicole, c’est déjà une certaines avancée. Petit à petit les choses changeront. Restons optimistes et surtout agissons.

Afficher tous les 22 résultats