Produits de la ruche

Les produits de la ruche sont nombreux ! Mais si on parle de « produits », c’est qu’il y a derrière cela une démarche commerciale. Mais vous vous imaginez bien qu’à la base ce que produit l’abeille n’est pas fait pour vos beaux yeux. Si l’abeille produit, c’est à la base car elle se sert elle-même de cela.

Je vous rassure, les apiculteurs savent ce qu’ils font. Ce qui est récolté de la production des abeilles et de l’ensemble des produits de la ruche est une petite partie. La grande majorité des éléments sont laissés à l’abeille, sans quoi elle mourrait. C’est bête, mais un apiculteur ne va pas faire les causes pour tuer ses propres abeilles. Ca n’a pas de sens. Aussi peu scrupuleux que certains puissent être et même si une espèce d’apiculteur pourrait être tentée de ne penser qu’au pognon, prendre tout ce que l’abeille produit serait justement contre productif. Elle mourrait et donc l’apiculteur n’aurait plus de quoi s’en mettre plein les poches. Money is money.

Alors, quels sont les produits de la ruches ?

Doucement, on y arrive. Il existe plusieurs produits et pas seulement le miel contrairement à ce que la plupart des gens pensent. Le miel est le plus célèbre et le plus réputé, mais d’autres éléments peuvent bien nous être utiles.

Il est tout à fait possible de classer les miels en fonction de leur niveau de transformation. C’est là qu’on entre peu à peu dans le monde merveuilleux des abeilles. Mais restons à la surface et découvrons ces différents produits de manière succinte.

Les produits bruts de la ruche

Par « les produits bruts », j’entends les produits qui sont cherchés par les abeilles en dehors de son lieu d’habitation et qui ne sont pas transformés. Un produit brut c’est en fait un produit non transformé, la pomme en est un.

Vous imaginez bien que les produits bruts présents au sein de la ruche sont apportés jusqu’ici pour certaines raison. Les abeilles n’ont pas le temps d’aller encombrer leur habitat avec des choses inutiles, contrairement à nous.

– La propolis : C’est le premier « ingrédient » que je vous propose de découvrir. Je dois avouer qu’au nom on a l’impression qu’il s’agit d’une substance incroyable, et c’est le cas. Les abeilles récoltent cela sur le bourgeon de certains arbres très connus comme le peuplier, le sapin et le bouleau (pas le présentateur TV, l’arbre). La propolis sert à protéger la ruche des microbes. Et oui les abeilles pensent à tout.

– Le pollen : La première fois que j’ai entendu parler de ça, c’est par rapport aux tests d’allergie quand j’étais petit. Aujourd’hui je trouve ça plus génial que simple allergène. Le pollen est en fait prit sur les fleurs par les abeilles. Une fois que cette dernière aura fait une pelote de pollen pour pouvoir le transporter, elles vont l’apporter à la ruche. Ca va leur permettre de casser la croûte tout simplement (contient un tas de protéines), même plus que cela vu que c’est indispensable à leur survie.

LE produit à base de salive d’abeilles

Vous ne le connaissez pas ? Personne ne répondra non à cette question, il s’agit du miel. Même les personnes vivant au fin fond de l’Amazonie connaissent ce mets exceptionnel ! Même s’il est plus logique que ces personnes connaissent justement mieux que nous ces produits. Voici quelques exemples de miels connus :

Inutile de vous le présenter, mais je ne peux pas m’empêcher de vous préciser que le miel n’est pas déféqué par les abeilles. Ne croyez plus aux contes de Grimm. Le miel, c’est en fait du nectar mélangé à la salive de plusieurs abeilles. Une fois la mixture nectar + salive terminée, elle est déposé dans les alvéoles pour sécher et ainsi donner du miel.

Ce dernier est apprécié de tous depuis des siècles, son utilisation ne date pas d’aujourd’hui. Et oui, avec tout ce que je vous raconte sur ce site vous vous imaginez bien que j’ai tiré ma Science de quelque part. Si je peux vous raconter tout cela c’est qu’il y a bien des personnes avant moi qui me l’ont appris. Et oui, je ne suis pas encore chercheur.

Les produits de la ruche directement issus de l’abeille

Vous vous rappelez de l’histoire que me racontait mon père ? Comme quoi il mangeait le miel issu du ventre des abeilles en les ouvrant sans anesthésie. C’est un peu ce que je vous raconte au début de ce site. Il s’avère alors que la chose n’est pas possible, l’abeille ne mange pas de miel, ni le sort de son ventre.

Mais il faut quand même savoir que l’abeille produit un certains nombre d’élément qui vont être indispensables à sa survie. Plutôt pratique de ne pas avoir à dépendre des autres espèces pour ces aspects là.

– La cire d’abeille : Il me semble que c’est la base, ce que tout le monde connaît au moins autant que le miel. C’est la matière qui compose la ruche. La cire est à la base une substance produite par les « glandes cirière » et mélangé à la salive pour donner le résultat que l’on connait. Vous avez obligatoirement rencontré cette substance sur des bougies ou autres.

– La gelée royale : Rien à voir avec le miel, oubliez cela tout de suite. Comme je vous l’ai déjà expliqué, pour fabriquer du miel l’abeille mélange sa salive à du nectar. Pour la gelée royale, c’est une substance directement produite par les abeilles (les nourrices, c’est comme ça qu’on les appelle). Pour pouvoir la produire, l’abeille en question doit être bien nourrie et en quantité.

– Le venin d’abeille : Le monde des animaux est magnifique, celui des insectes également. Le venin peut être utile pour les rumathismes, en tout cas c’est en étude actuellement. Le venin est aussi utilisé dans d’autres domaines.

On a fait le tour de l’ensemble des produits de la ruche. Tout le reste n’est qu’issu de la transformation faîte par les humains. Alors si vous souhaitez en savoir plus sur un produit spécifique, vous n’avez qu’à cliquer sur son nom ci-dessus en jaune pour découvrir les différentes sections et secrets qu’ils cachent.

Pour aller plus loin dans la ruche

J’ai décidé d’ouvrir des sections spécifiques au monde des abeilles afin de vous en partager les 1000 & 1 facettes. Dévorer du miel n’est pas qu’un plaisir, cela peut aussi être la réponse à certains maux. En partant de ce principe, il est tout à fait logique de voir apparaître sur ce site une section « Miel et santé« . C’est un peu ma trousse de pharmacie que je dégaine en cas de pépin de santé.

Mais dévorer du miel est QUAND MÊME un plaisir ! Alors je peux me cacher derrière ce prétexte et le fait que cet ingrédient vous adoucira pour vous partager une section intitulée « Miel & Cuisine« . Un mélange de recettes gastronomiques de haute-volée agrémentée à des plats du dimanche. C’est juste une manière de vous montrer que le miel est bien plus qu’un simple ingrédient de la ruche.

Produits de la ruche
5 (100%) 4 votes