Quelles sont les différentes espèces / types d’abeilles en France et dans le monde ?

Les différentes espèces d’abeilles se différencient sur de nombreux points comme l’apparence, la production de miel, l’origine géographique mais aussi le comportement général.

Cette connaissance permet d’appréhender les types d’abeilles en fonction de la zone géographique de notre présence.

Découvrons les ensemble dans cet article.

Organisation sociale de l’habitat des abeilles

Les abeilles sont un insecte social. Dans les zones sauvages, elles créent des nids (colonies) élaborés appelés ruches contenant plus de 20 000 individus.

Les abeilles domestiques travaillent ensemble dans un ordre social bien structuré.

Chaque abeille est liée à l’un des trois groupes appelés castes. Les principales catégories de caste sont :

  • la reine,
  • le faux-bourdon
  • et le travailleur.

Une ruche a une seule reine. La reine des abeilles pond des œufs, parfois plus de 1000 par jour, et est responsable de la reproduction d’un plus grand nombre d’abeilles.

Une reine des abeilles survit pendant deux à huit ans. Il a un dard incurvé et peut l’utiliser plusieurs fois.

Les faux-bourdons sont des hommes et n’ont pas d’aiguillon. Moins de 100 d’entre eux sont présents à la fois dans les ruches. Ils s’accouplent avec la nouvelle reine des abeilles. Ils ont des yeux comparativement plus grands. Ils survivent pendant environ huit semaines.

Les abeilles ouvrières sont toutes des femelles et ne se reproduisent pas car elles sont stériles. Ils sont les principaux occupants de la ruche tout le temps. Ils entretiennent la ruche et effectuent toutes les tâches nécessaires à son entretien et à sa protection. Ce sont eux qui construisent le peigne, s’occupent de l’élevage, du nettoyage, des soins à la reine et au drone, etc.

Les plus jeunes abeilles domestiques effectuent les tâches requises à l’intérieur de la ruche et sont appelées abeilles domestiques. Les abeilles championnes sont des ouvrières âgées qui collectent le pollen, le nectar et l’eau. Ils vivent environ six semaines. Ils peuvent utiliser leur piqûre une fois et après son utilisation, ils meurent en se déchirant de leur abdomen.

Les différentes espèces d’abeilles sont les suivantes.

Les espèces d’abeilles dans le monde

Il y aurait dans le monde pas moins de 20000 espèces recensées.

Voici les plus connus et répandues.

Les abeilles à miel naines

Ce sont de petites abeilles à miel que l’on trouve en Asie du Sud et du Sud-Est. Ils construisent de très petits nids dans des arbres exposés. Les piqûres de ces abeilles ne sont pas capables de pénétrer la peau humaine.

Ces abeilles peuvent être manipulées avec beaucoup moins de protection. Ils produisent du miel modeste.

Les abeilles à miel géantes

Ce sont l’une des espèces les plus féroces d’abeilles à miel. Leur piqûre peut être fatale.

Les différentes sous-espèces de cette catégorie sont :

  • Apis dorsata, originaires d’Asie du Sud et du Sud-Est,
  • Apis dorsata binghami, également connue sous le nom d’abeille à miel indonésienne,
  • Apis dorsata laboriosa, connue sous le nom d’abeille à miel de l’Himalaya. Ils produisent également une bonne quantité de miel.

L’abeille rouge de Koschevnikov (Apis koschevnikovi),

Elle est locale à Bornéo et similaire à l’Apis cerana, une abeille à miel traditionnelle, localisée dans le sud et l’est de l’Asie. Ils produisent une bonne qualité et une quantité suffisante de miel et de cire.

Abeille Africanisée

Cette espèce est populairement connue comme « l’abeille tueuse ».

Elle est appelée abeille africanisée car elles sont issues du métissages de plusieurs espèces très agressives, hybrides entre les sous-espèces africaines Apis mellifera scutellata et des espèces européennes que sont l’Apis mellifera ligustica et Apis mellifera iberiensis.

Leur origine peut être retracée au Brésil et plus tard, elles se sont répandus en Amérique du Nord.

Quand elles sont domestiquées, ils produisent une quantité suffisante de miel.

Les abeilles stingless

Les abeilles Stingless (Melipona beecheii) est une espèce d’abeille élevée en Amérique Centrale depuis l’époque des Mayas. Cette espèce n’est pas très agressive alors que sa reine ne sort pas de la ruche pour être fécondée.

Une espèce qui est donc facilement domesticable.

Les abeilles coupeuses

L’abeille coupeuse (Les mégachiles) ont la particularités de ne pas avoir de dard. Elles peuvent donc piquer à plusieurs reprises, mais sans danger pour l’Homme. Elles se font remarquer par la manière dont elles se nourrissent, en piquant à répétition.

L’appellation de mégachiles regroupe en réalité plusieurs espèces d’abeilles solitaires.

L’abeille d’Inde

L’abeille d’Inde (Apis cerana indica) est une abeille qui ne produit pas de miel, mais qui se nourrit de nectar et de pollen. Elle est originaire d’Inde et du Pakistan. Cette espèce est aujourd’hui en grand danger d’extinction.

L’abeille d’Afrique du Sud

L’abeille d’Afrique du Sud (Apis mellifera capensis) est une abeille qui produit du miel. Cette espèce n’est pas très agressive et ne pique que très rarement. Elle vit en colonies, dans des zones semi-arides.

Les abeilles russes

Les abeilles russes (Apivar beecheii) sont une espèce d’abeilles solitaires qui est élevée en Russie pour produire du miel, de la gelée royale et de la propolis. Cette espèce est en danger critique d’extinction.

Elles sont réputées pour avoir une forte résistance au froid et pour leur capacité à s’adapter aux climats les plus extrêmes.

Les abeilles en France et en Europe

Il existe environ 2000 espèces d’abeilles en Europe dont 1000 en France.

L’évolution de son nombre est impossible à déterminer avec exactitude, malgré que certaines soient désormais clairement identifiables.

L’Apis mellifera

L’Apis mellifera est une espèce d’abeille domestique couramment domestiquée.

Son origine peut être attribuée à l’Afrique tropicale orientale. Ils produisent d’énormes quantités de miel et de cire.

Pour faire simple, il s’agit des abeilles comme nous les connaissons communément en France.

Ce sont celles qui sont utilisées dans l’apiculture en France.

L’abeille jaune

L’abeille jaune est un hyménoptère qui appartient à l’ordre des Hyménoptères. C’est une espèce d’abeille très courante en France, on le trouve dans toutes les régions et on le rencontre dans tous types de milieux.
C’est un insecte pollinisateur qui contribue activement à la reproduction des végétaux en transportant le pollen d’une fleur à l’autre. Il est donc très utile dans la nature.

L’abeille bleue

L’abeille bleue (Xylocope) est un hyménoptère très différent de l’Abeille jaune. C’est une espèce d’abeille que l’on retrouve en France uniquement dans les régions montagneuses du sud-est et du sud. Elle est très peu commune et ne se retrouve que dans des milieux très secs.

L’abeille maçonne

Les abeilles maçonnes (Osmia Cornuta) sont des abeilles qui construisent des rayons de miel dans les nids d’autres insectes. C’est une espèce d’abeille très rare que l’on retrouve uniquement sur la côte atlantique et le nord de l’Europe. On la rencontre dans des milieux très secs comme les dunes, les prairies et les forêts de pins.

Les abeilles noires

Les abeilles noires sont des abeilles qui vivent en colonie. Elles sont très semblables aux abeilles domestiques, mais elles n’ont pas la couleur jaune des autres espèces d’abeille (abeilles domestiques, bourdons et faux bourdons). Elles ne sont présentes qu’en France, en Europe et dans certaines régions d’Asie.

Les abeilles buckfast

Les abeilles Buckfast sont les abeilles les plus connues d’Europe et d’Asie. Elles sont très proches morphologiquement des abeilles domestiques européennes. Elles ont un corps noir brillant qui leur permet de se fondre dans le paysage et une taille plus petite que les autres espèces. Elles sont très répandues en France et on les retrouve dans de nombreuses régions d’Europe, mais aussi dans le nord du continent.

Les abeilles de Carniole sont des abeilles noires très rares qui vivent dans les Carpates, en Europe centrale. Elles sont aussi appelées « abeilles carnioliennes ou abeilles de Carniole » car elles sont très proches morphologiquement des abeilles de la Carniole (en Croatie).

Les abeilles d’Europe occidentale sont très similaires aux espèces africaines. Elles se distinguent par leur couleur noire.

L’halictidae

L’halictidae est une famille d’abeilles qui comprend des espèces d’abeilles noires et des abeilles de la sous-famille des Apinae. Elles sont réputées pour leur capacité de butinage et d’adaptation aux conditions météorologiques changeantes.

Rate this post

Autres articles